L'école de la Viste, à Marseille.
L'école de la Viste, à Marseille. — Sébastien Délogu

FAITS DIVERS

Marseille: Une école des quartiers Nord saccagée par des cambrioleurs

Cette école serait régulièrement visitée. Les parents d'élèves réclament une meilleure sécurisation des lieux…

  • Une école a été cambriolée à Marseille.
  • Les parents tirent la sonnette d’alarme.
  • La mairie assure que des travaux vont être faits.

C’est le personnel municipal qui a fait la triste découverte ce matin. Des clichés relayés sur les réseaux sociaux par la sénatrice socialiste Samia Ghali immortalisent le saccage dont a été victime l'école élémentaire La Viste, située dans le 15e arrondissement de Marseille. Sur ces photos, on peut voir des murs tagués d’insultes, une porte blindée défoncée ou encore des bureaux où tout est sens dessus dessous.

Selon nos informations, durant le week-end, l’école a été visitée par des cambrioleurs, qui ont dérobé la totalité du matériel informatique, soit 14 postes, ainsi que divers objets comme un micro-ondes. Des clés permettant d’accéder à l’école ont de plus été volées.

« On ne comprend pas »

Chez les parents d’élèves, c’est la stupeur générale. L’école maternelle La Viste était déjà au cœur d’une polémique il y a quelques mois, car des parents avaient décidé de la rénover eux-mêmes, face à l'état de délabrement du bâtiment. Ce lundi, certains enfants n’ont pu se rendre en cours, afin de laisser les enquêteurs de la police procéder aux prélèvements nécessaires.

« Dans quel but ? Pourquoi ? A quoi ça sert ? On ne comprend pas », soupire Corinne, maman d’élève élue au sein de cette école des quartiers Nord. Et de s’interroger : « ils ont pris le temps d’ouvrir la porte blindée avec un pied-de-biche, ils ont mangé, bu. On était au courant assez régulièrement que le système d’alarme était défectueux, et à chaque alarme, une société de protection doit se rendre sur place. Pourquoi le directeur a-t-il été au courant que ce matin sur le chemin ? C’est à se demander si cette société se déplace. »

Dix intrusions depuis 2014

Cette maman d’élève ne cache pas son inquiétude quant à la sécurité de ses enfants. « Il faut que la mairie nous aide, il y en a ras le bol. Nous en sommes à quatre intrusions depuis le début de l’année 2018. On ne doit pas laisser faire. On demande notamment à ce que des caméras de vidéosurveillance soient installées. On nous dit que ça va être fait, mais il faut que ça soit fait vraiment ! »

« On dénombre dans cette école 10 intrusions depuis 2014 », énumère Danièle Casanova, adjointe au maire LR en charge des écoles. Comment expliquer alors que la situation se reproduise si la mairie est au courant ? « Les vandales vont casser chaque fois que ce sera refait, affirme l’élue. On a changé la moitié de la clôture, la seconde doit être faite en juillet prochain dans cette école où il y a beaucoup d’agressivité. Un membre du personnel municipal a même été grièvement agressé ce vendredi par un enfant ! »

Et quid de l’alarme défectueuse ? « La première chose que font les vandales, c’est casser l’alarme, estime-t-elle. En 2015, nous avons mis en place une protection des fenêtres, et l’alarme avait été cassée une fois de plus. »

Des travaux de rénovation

L’élue mise beaucoup sur les travaux de rénovation de l’école décidés récemment par la mairie. « Nous allons tourner l’école dans un autre sens, totalement la remodeler, en mettant le parking et le terrain de sport dans l’enceinte de l’école. Les enfants se font en effet agressés pendant les cours de gym. On est obligé de transformer cette école en un camp retranché, ce que je regrette. »

En attendant la fin des travaux d’un montant d’1,5 million d’euros en 2020, Danièle Casanova affirme que l’école fait partie des établissements devant lesquels seront installées « en priorité » des caméras de surveillance, sans dater leur mise en place. « Et chaque fois qu’il y aura du vandalisme, on essaiera de refaire les serrures vandalisées. »

​​​​