Guyane: L'eau du robinet «impropre à la consommation» dans la commune où décolle la fusée Soyouz

POLLUTION? Une partie des analyses va être faite en France métropolitaine…

20 Minutes avec agences
— 
Photo fournie par l'Agence spatiale européenne d'une fusée Soyouz, emportant deux satellites pour le système européen de navigation Galileo, le 11 septembre 2015 à Sinnamary, près de Kourou, en Guyane française
Photo fournie par l'Agence spatiale européenne d'une fusée Soyouz, emportant deux satellites pour le système européen de navigation Galileo, le 11 septembre 2015 à Sinnamary, près de Kourou, en Guyane française — JM GUILLON ESA

Ne touchez plus à l’eau du robinet, une fusée va décoller ! Dans la commune de Sinnamary (Guyane), où se situe le pas de tir de la fusée Soyouz, l’eau a été déclarée « impropre à la consommation » en attendant le résultat d’analyses d’échantillons.

Un communiqué de la mairie et de l’Agence régionale de santé (ARS) a prévenu les habitants ce vendredi. La veille, de nombreux poissons morts ont été découverts à 400 m du point de captage de l’eau qui alimente la commune de 3.000 habitants.

Pas de cuisine ou de nettoyage des aliments

Une partie des analyses (chlore et oxygène) seront faites en Guyane. Des analyses complémentaires seront faites en métropole, prévient le communiqué. « Les résultats ne seront pas connus avant cinq jours et l’on saura si l’eau est polluée, et auquel cas quelle en est l’origine », a expliqué ce samedi Emmanuelle Gaydu, membre du cabinet du maire.


En attendant, l’eau est considérée comme impropre. La mairie a demandé aux habitants « de ne plus la boire et de ne plus l’utiliser pour la cuisine ou le nettoyage des aliments ». « Il n’y aura pas de coupure d’eau et la population pourra utiliser l’eau pour des usages ménagers », a précisé Emmanuelle Gaydu. Une première distribution de bouteilles d’eau a été effectuée vendredi soir.