Le Mans: Il est confondu par son sang et soupçonné de 38 vols

FAITS DIVERS Six mois après les faits...

David Phelippeau
— 
Véhicule de police (illustration)
Véhicule de police (illustration) — LODI FRANCK/SIPA

L’ADN a parlé. Six mois après une série de vols, un homme de 18 ans, qui avait 17 ans au moment des faits, a été confondu par son sang, selon Le Maine Libre.

Le sang avait été retrouvé sur des morceaux de verre au pied de voitures à la vitre fracturée. Les différents larcins avaient eu lieu au Mans, quartier du Miroir, pendant une nuit de la mi-mars.

Il dit avoir agi sous l’effet d’une drogue

Le jeune homme, qui purge actuellement une peine de prison jusqu’à fin octobre pour des faits de vols, a été extrait de la maison d’arrêt de Coulaines. Il est soupçonné de 38 vols à la roulotte (téléphones portables, argent liquide etc.), pour la plupart avec effraction dans des voitures en stationnement. Les faits auraient eu lieu entre mi-février et mi-mars.

L’individu ne reconnaît aucun vol. Il affirme qu’il a agi sous l’effet d’une drogue, « une pilule », selon les mots du Maine Libre. Il est convoqué devant le tribunal en novembre.