Nîmes: Les jeunes piégeaient des homosexuels sur Internet pour les frapper et les dépouiller

FAITS DIVERS Trois mineurs ont été mis en examen à Nîmes. Ils sont suspectés d’être les auteurs des vols avec violence dont quatre homosexuels ont été victimes en deux jours…

20 Minutes
— 
Les victimes ont été piégées sur des sites de rencontre.
Les victimes ont été piégées sur des sites de rencontre. — SUPERSTOCK/SIPA

Les suspects ont été mis en examen pour vol avec violence. Trois jeunes qui avaient été placés mercredi en garde à vue, à Nîmes, dans le Gard, après quatre agressions perpétrées les 7 et 8 septembre, ont été mis en examen, selon Midi Libre. Ils sont âgés de 14 à 17 ans d’après Le Figaro .

Les agresseurs avaient molesté et dépouillé quatre Nîmois au cours du même week-end. Les faits ont eu lieu à leur domicile ou à en extérieur et tous avaient pour point commun d’avoir convenu d’un rendez-vous sur des sites de rencontres homosexuelles.

Le juge d’instruction en charge du dossier devra déterminer pourquoi les trois suspects, qui auraient reconnu les faits, visaient plus particulièrement la communauté gay.