Nord: Un prêtre séquestré et dépouillé par trois individus

FAITS DIVERS L’homme d’église avait été forcé de retirer une grosse somme d’argent dans un distributeur près de Cambrai…

Mikaël Libert

— 

Les gendarmes de Cambrai ont interpellé les trois agresseurs présumés de l'agression d'un prêtre.
Les gendarmes de Cambrai ont interpellé les trois agresseurs présumés de l'agression d'un prêtre. — P.MAGNIEN / 20 MINUTES
  • Trois individus ont enlevé et séquestré un prêtre dans le Nord. Ils ont forcé leur victime à retirer 1.000 euros dans un distributeur de billets.
  • Trois suspects ont été interpellés, mis en examen et placés en détention provisoire.

Il y a deux semaines, trois individus ont été mis en examen et placés en détention provisoire suite à l’agression d’un prêtre, fin août, près de Cambrai, dans le Nord a-t-on appris auprès de la gendarmerie.

Les faits remontent au 27 août. Vers 20h30, une jeune fille s’est présentée au domicile du prêtre de la commune d’Inchy pour lui demander un peu d’argent afin de nourrir sa famille. L’homme d’église, âgé de 81 ans, ne s’est pas méfié et a ouvert sa porte. C’est à ce moment que deux hommes ont fait irruption et forcé le passage pour pénétrer dans l’habitation.

Ils ont forcé le prêtre à retirer mille euros

Sous la menace d’un couteau, les individus ont forcé le prêtre à leur remettre sa carte bancaire et le code confidentiel. Pendant que la victime est gardée à l’œil par une partie du groupe, l’autre partie va tenter de retirer de l’argent avec la carte. N’y parvenant pas, ils sont retournés au domicile et ont forcé l’octogénaire à les suivre dans leur véhicule. Toujours sous la menace, c’est le prêtre lui-même qui a effectué le retrait dans un distributeur pour un montant de mille euros selon les gendarmes.

Avant de finalement libérer leur victime, les individus en ont profité pour faire le tour de l’habitation. Ils ont embarqué divers objets, notamment un téléviseur, avant de prendre la fuite. C’est le prêtre qui a réussi à donner l’alerte.

Chargés de l’enquête, les gendarmes de Cambrai ont pu exploiter, entre autres données, des bandes de vidéosurveillance. Ils sont ainsi parvenus à identifier quatre personnes. Les interpellations ont été effectuées les 5 et 6 septembre, dans les communes d’Aniche et Somain. A l’issue des gardes à vue, trois des mis en cause ont été présentés à un juge d’instruction le 7 septembre. Tous ont été mis en examen pour des faits d’enlèvement, séquestration et extorsion. Ils ont été placés en détention provisoire.

A lire aussi