Marseille: Un lycéen, mineur isolé, mis en examen pour trois viols aggravés

FAITS DIVERS Les enquêteurs de la sûreté départementale le recherchaient depuis fin avril. Il a été mis en examen et placé en détention provisoire...

J.S.-M.

— 

Des agents de police. (Illustration)
Des agents de police. (Illustration) — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Un lycéen qui réside à Marseille a été mis en examen pour viols aggravés, a-t-on appris ce mercredi de source policière, confirmant une information du Point. Il est soupçonné d’avoir commis une série de trois viols, entre avril et août dernier, sur des femmes âgées d’une vingtaine d’années pour l’une et d’une soixantaine d’années pour les deux autres.

« Son mode opératoire était toujours le même, relate une source proche de l’enquête. C’était la nuit, soit tard le soir, soit tôt le matin. Il accostait ses victimes par-derrière, les menaçait avec un couteau, déchirait leurs vêtements et les violait. Et il s’en allait. »

Son empreinte génétique a « matché »

Sans signalement précis, les enquêteurs de la brigade des mœurs ont mené « une très importante enquête » jusqu’à ce que l’empreinte génétique du violeur, inconnue au départ, « matche » avec un ADN enregistré au sein du fichier national automatisé des empreintes génétiques (Fnaeg).

Le suspect, un jeune mineur isolé, sans attache en France, avait en effet été interpellé au début de l’été, dans une banale affaire de vol. Il avait été relâché. Cette fois, il dort en prison, puisqu'il a été placé en détention provisoire dans l'attente de son procès.