Perpignan : Avec #TouchePasàMonPompier, les pompiers dénoncent les agressions dont ils sont victimes

RESEAUX SOCIAUX Le week-end du 15 et du 16 septembre, les casqués ont été caillassés à trois reprises à Perpignan...

Jerome Diesnis

— 

Les sapeurs pompiers de l'Hérault en intervention. Illustration
Les sapeurs pompiers de l'Hérault en intervention. Illustration — Jérôme Diesnis / Agence Maxele Presse

Le week-end du 15 et du 16 septembre, les sapeurs-pompiers des Pyrénées-Orientales ont subi des jets de pierres, lors de trois interventions dans un quartier de Perpignan.

S’il n’y a eu aucun blessé ni dégât matériel, la colère monte chez les casqués.

Sensibiliser le grand public

Sur Twitter, le Sdis 66​ (Service départemental d’incendie et de secours) a lancé lundi le hashtag #TouchePasàMonPompier, une campagne sur les réseaux sociaux destinés à sensibiliser le grand public sur la nécessité de protéger ceux qui sauvent des vies.

« Il faut protéger ceux qui nous protègent ! Les violences envers les pompiers doivent cesser ! », écrit le Sdis 66, qui invite les internautes à afficher son soutien aux sapeurs-pompiers en postant un message sur les réseaux sociaux avec #TouchePasàMonPompier.