Lyon: L'homme qui avait volé un camion de pompiers souffrait de schizophrénie

FAITS DIVERS Il s'est ensuite tué au volant du véhicule sur l'autoroute...

C.G.

— 

Un camion de pompiers. (Illustration)
Un camion de pompiers. (Illustration) — XAVIER VILA/SIPA

Le jeune homme, qui s'est tué vendredi matin, au volant d'un campion de pompiers volé, souffrait de schizophrénie. C’est ce qui ressort des premiers éléments de l’enquête. Agé de 25 ans, il avait été interné plusieurs séjours en hôpital psychiatrique, indiquent différents médias locaux.

Le jour du drame, l’individu s’était introduit dans la caserne de la Duchère à Lyon pour subtiliser le véhicule, entre 4h30 et 5h. Certains engins, dédiés à la formation comme c’était le cas pour celui-ci, n’ont pas forcément besoin de clé pour démarrer.

Les raisons de l’accident inexpliquées

Vêtu d’un uniforme de pompiers, le voleur avait ensuite défoncé la barrière de sécurité pour prendre la direction de l’autoroute A47 reliant Lyon à Saint-Etienne, où il a eu un accident vers 6h. Est-ce la vitesse ? Un coup de volant ? L’homme aurait fait plusieurs tonneaux pour une raison encore inexpliquée.

Ses parents, inquiets de sa disparition cette nuit-là, avaient appelé les pompiers et la police, avance France 3.