Rennes: Une femme mise en examen pour assassinat après la mort de son mari

HOMICIDE L'homme est décédé après avoir reçu plusieurs coups de couteau mercredi soir...

Camille Allain

— 

Des scellés ont été posés sur les portes de la maison de Noyal-Châtillon-sur-Seiche où un homme a été poignardé.
Des scellés ont été posés sur les portes de la maison de Noyal-Châtillon-sur-Seiche où un homme a été poignardé. — C. Allain / 20 Minutes
  • Une femme d’origine brésilienne âgée de 42 ans a été placée en détention provisoire samedi soir à Rennes.
  • Elle est soupçonnée d’avoir tué son mari de plusieurs coups de couteau dans la nuit de mercredi à jeudi à Noyal-Châtillon-sur-Seiche, au sud de Rennes (Ille-et-Vilaine).
  • Elle avait d’abord expliqué aux enquêteurs d’un individu extérieur était l’auteur de cette agression.
  • Elle a fini par avouer « face aux contradictions », précise le parquet de Rennes.

Elle a rejoint la prison des femmes de Rennes dans la soirée de samedi, trois jours après la mort de son mari, poignardé dans la soirée de mercredi. Une femme âgée de 42 ans a été mise en examen pour homicide volontaire avec préméditation (assassinat) samedi soir, a fait savoir le parquet de Rennes.

Elle est soupçonnée du meurtre de son mari, commis dans la nuit de mercredi à jeudi à leur domicile, une petite maison de l’allée des Mésanges à Noyal-Châtillon-sur-Seiche (Ille-et-Vilaine), au sud de Rennes. Cette femme d’origine brésilienne lui aurait porté plusieurs coups de couteau.

Le soir du drame, elle avait d’abord été hospitalisée, légèrement blessée. Ses propos, très confus, évoquaient l’intervention d’un agresseur extérieur. Dès le lendemain matin, elle était placée en garde à vue « en raison de contradictions et d’incohérences relevées dans ses premières déclarations ».

Le couple était en instance de séparation

Les constatations et témoignages recueillis par les enquêteurs mettront à mal la version de la femme, qui finira par reconnaître être l’auteure des coups de couteau. Une altercation aurait éclaté dans la soirée avec son mari, âgé de 53 ans. Le couple était en instance de séparation.

La nuit du drame, elle se serait rendue chez un fils, né d’une précédente union, avant de revenir sur le lieu du drame et d’alerter les secours, selon Ouest-France. L’enfant du couple, âgé de 8 ans, était lui resté dans la maison.

L’auteure présumée des coups de couteau a été placée en détention provisoire dans la soirée de samedi. L’information judiciaire se poursuit « pour déterminer les circonstances exactes des faits et la personnalité de la mise en examen », précise le parquet de Rennes.