Paris: L’agresseur aux ciseaux neutralisé avec un pistolet à décharge électrique

AGRESSION Deux passants ont été légèrement blessés, lundi, rue de la Roquette à Paris, dans le 11e…

A.Ba

— 

Un pistolet à impulsion électrique. (Illustration)
Un pistolet à impulsion électrique. (Illustration) — Finbarr Webster/Shutter/SIPA

La rue de la Roquette secouée lundi. Un homme âgé d’une quarantaine d’années aurait tenté d’agresser avec une paire de ciseaux des passants dans le 11e arrondissement de Paris, rapporte Le Parisien.

A leur arrivée, les policiers ont été menacés par l’individu qui a refusé d’obtempérer et de déposer son arme blanche. L’un des officiers a utilisé son pistolet à décharge électrique pour le neutraliser.

Un passant raconte que l’agresseur présumé lui aurait donné un coup de poing et un autre dit avoir échappé à un coup de ciseaux à la gorge. Ils sont tous deux légèrement blessés.

Transféré à l’infirmerie psychiatrique

A ce stade, les motifs de l’attaque sont inconnus. En revanche, l’on sait qu’il était en état d’ébriété au moment des faits et qu’il s’est montré agressif auprès de commerçants du quartier avant de s’en prendre à des cibles, toujours selon Le Parisien.

Sans-abri, il souffrirait de problèmes psychiatriques et a dû être transféré à l’infirmerie psychiatrique de la préfecture de police (l’IPPP) lundi.

>> A lire aussi : Après l'attaque au couteau à Paris, «ma femme est traumatisée, elle est cloîtrée volets fermés»