Gironde: Trois plaisanciers en difficulté hélitreuillés

SAUVETAGE Leur voilier est toujours à la dérive au large de l'estuaire de la Gironde...

Mickaël Bosredon

— 

Un hélicoptère Caracal de l'armée de l'air française
Un hélicoptère Caracal de l'armée de l'air française — no credit

Le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (Cross) d'Etel a reçu un signal de détresse ce dimanche matin, à 3h12, en provenance d'un voilier, le Robinson. D’une longueur de 13,60 m, et immatriculé au quartier maritime de Bayonne, le navire se situait alors à environ 200 km au large de l'estuaire de la Gironde.

Le voilier, démâté, en avarie de barre, n'était plus manoeuvrable. Le Cross d'Etel a alors émis alors un message d'alerte et engagé un hélicoptère Caracal de l'Armée de l'air basé à Cazaux (Gironde). Celui-ci arrive sur zone à 6h07.

Navire à la dérive

« Le voilier n'étant pas remorquable compte tenu de son éloignement géographique, décision est prise d’évacuer l’équipage, explique le Cross. Les trois personnes, en bonne santé, sont hélitreuillées par l’hélicoptère et prises en charge à 7h30 sur la base de Cazaux. »

Le navire se retrouvant à la dérive, un avis urgent aux navigateurs a été émis par la préfecture maritime de l'Atlantique.