Marseille: Trois mises en examen après un règlement de compte en mars

JUSTICE Les trois hommes, interpellés en début de semaine, sont soupçonnés d’avoir organisé et exécuté le meurtre perpétré en mars...

20 Minutes avec AFP

— 

Trois personnes ont été mises en examen à Marseille après un règlement de comptes ayant coûté la vie à un homme en mars
Trois personnes ont été mises en examen à Marseille après un règlement de comptes ayant coûté la vie à un homme en mars — BERTRAND LANGLOIS / AFP

L'enquête sur un règlement de comptes ayant coûté la vie à un trentenaire en mars à Marseille progresse. Trois personnes ont été mises en examen vendredi, a confirmé ce samedi à l’AFP le procureur de la République.

Les trois hommes, interpellés en début de semaine, sont soupçonnés d’avoir organisé et exécuté le meurtre, selon le quotidien la Provence, qui révèle l’information dans son édition de samedi.

L’un d’entre eux a été écroué, et les deux autres placés sous contrôle judiciaire, a précisé à l’AFP Xavier Tarabeux, procureur de la République, ajoutant que le parquet a fait appel des décisions de placement sous contrôle judiciaire.

Un règlement de comptes lié au trafic de stupéfiants

Le 24 mars, vers 23h30, un homme masqué avait surgi par la porte arrière d’un local associatif de la cité Consolat, où étaient réunies près de 10 personnes, et avait tiré sur l’une d’elles avec une arme de type Kalachnikov avant de prendre la fuite.

La victime, touchée à la tête, était décédée sur place.

Cet homicide avait rapidement été qualifié de règlement de comptes lié au trafic de stupéfiants. Dans la région marseillaise, en 2018, 17 personnes sont mortes dans des règlements de compte. Vendredi soir, un homme a été criblé de balles dans une rue de l’Estaque, au nord de la ville, par un commando de 4 hommes qui ont pris la fuite.

>> A lire aussi : Un jeune homme tué dans un nouveau règlement de comptes à Marseille