Perpignan : Un avion immobilisé à l’aéroport, les analyses écartent toute suspicion de choléra

SANTE L'enfant malade, sa maman, et les passagers adjacents ont été pris en charge sur place...

Nicolas Bonzom

— 

Une épidémie de choléra touche également le Yemen
Une épidémie de choléra touche également le Yemen — Mohammed HUWAIS / AFP

Mise à jour à 18h45 : "Après analyse sur des prélèvements biologiques, le risque de choléra a été écarté", indique la préfecture des Pyrénées-Orientales.

Un avion assurant la ligne Oran-Perpignan, avec 136 passagers à bord, dont 5 enfants, a été immobilisé à son atterrissage sur le tarmac de l’aéroport des Pyrénées-Orientales, ce mercredi, à la suite des symptômes présentés par un enfant de 8 ans, de nationalité française, laissant suspecter un possible cas de choléra, indique la préfecture.

Le médecin du Samu a finalement autorisé les passagers à quitter l’aéronef, « après avoir appliqué des mesures barrières d’hygiène simples et renseigné une fiche de traçabilité ». « En effet, bien qu’il s’agisse d’une pathologie contagieuse, sa transmission interpersonnelle est difficile car elle nécessite un contact direct ou indirect, par ingestion, avec des matières fécales et/ou des vomissures », poursuit la préfecture.

L’enfant transporté à l’hôpital

L’enfant et sa maman, ainsi que les passagers adjacents, ont été pris en charge sur place. L’enfant sera transporté au CHU de Perpignan, afin de réaliser rapidement un prélèvement biologique permettant de confirmer ou infirmer la suspicion de choléra.

L’avion va repartir à vide à Oran. Le nettoyage de l’engin seront effectués là-bas. Depuis le début du mois d’août, une épidémie de choléra touche l'Algérie.

>> A lire aussi : Des mesures de précaution dans les compagnies aériennes

>> A lire aussi : L'épidémie de choléra fait un deuxième mort en Algérie