Brest: Un mineur soupçonné d’avoir dépecé des moutons dans un parc

FAITS DIVERS Trois carcasses d’animaux avaient été retrouvées par des promeneurs il y a quelques jours…

J.G.

— 

Illustration d'un mouton.
Illustration d'un mouton. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

L’affaire des moutons dépecés à Brest a connu une avancée ce week-end. Samedi soir, un jeune homme de 17 ans a été interpellé à un arrêt de tram alors qu’il venait de se débarrasser d’un sachet contenant de la cocaïne, rapporte Ouest-France. En fouillant dans son téléphone portable, les policiers ont découvert des photos et des vidéos du jeune homme en train de dépecer un mouton.

Le cadavre d’un mouton suspendu à un arbre

Le 22 août, des promeneurs avaient fait une macabre découverte dans le parc d’Eole à Brest. Ils étaient tombés sur le cadavre d’un mouton qui était suspendu par les pattes arrière à un arbre. L’animal avait été égorgé et dépecé. Deux jours plus tard, deux nouvelles carcasses avaient été retrouvées à proximité.

En garde à vue, le mineur a d’abord nié les faits avant de passer aux aveux. Il a expliqué que plusieurs personnes de la région brestoise s’étaient cotisées pour acheter des moutons. Poursuivi pour détention de cocaïne et mauvais traitement envers des animaux, il sera convoqué devant le juge des enfants le 18 octobre.