Une Américaine de 52 ans a empoisonné son mari en versant du collyre dans son eau. (Illustration)
Une Américaine de 52 ans a empoisonné son mari en versant du collyre dans son eau. (Illustration) — GILE MICHEL/SIPA

EMPOISONNEMENT

Etats-Unis: Une infirmière tue son mari en versant du collyre dans l’eau

Pendant plusieurs jours, cette infirmière de 52 ans a versé la solution oculaire dans l'eau consommée par son mari...

Lana Clayton, 52 ans, a avoué avoir tué son mari Stephen, 64 ans, en l’empoisonnant avec un collyre. La victime avait été retrouvée sans vie au domicile du couple à Clover, en Caroline du Sud (Etats-Unis) le 21 juillet.

Celle qui exerce la profession d’infirmière a expliqué aux enquêteurs avoir versé pendant plusieurs jours des gouttes oculaires dans l’eau bue par son époux, rapporte Le Parisien, ce dimanche.

Un produit disponible en vente libre

Lors de l’autopsie, les médecins avaient décelé dans le corps de Stephen Clayton une quantité importante de tétrahydrozoline, un des composants qu’on retrouve dans les collyres. La quinquagénaire avait alors reconnu avoir administré à son mari le produit, disponible en vente libre.

L’acte d’accusation précise que l’Américaine devra entre autres répondre des faits de « falsification malveillante d’un produit pharmaceutique ou d’un aliment ». En revanche, aucun des documents judiciaires ne fournit d’éléments concernant le mobile qui aurait pu pousser l’infirmière à passer à l’acte.

>> A lire aussi : Aux Etats-Unis, un homme accusé d'avoir tué sa femme enceinte et leurs deux fillettes

>> A lire aussi : Il veut placer sa mère de 92 ans en maison de retraite, elle le tue