Lot-et-Garonne: Le bras du chasseur arraché par un tir de fusil

CHASSE Le tir serait parti du propre fusil de ce garde-chasse de 63 ans...

M.B.

— 

Illustration d'un fusil de chasse.
Illustration d'un fusil de chasse. — PEKKARINEN/LEHTIKUVA OY/SIPA

Terrible scène, samedi soir à Saint-Urcisse, près d’Agen (Lot-et-Garonne), à la lisière du Tarn-et-Garonne. Vers 21h, dans des circonstances qui restent encore à déterminer, un garde-chasse de 63 ans a été victime d’un tir accidentel qui serait parti de son propre fusil, et qui lui a arraché le bras, rapporte Sud Ouest.

Ce sont des voisins et sa compagne, entendant le coup de feu et des cris, qui ont donné l’alerte. Arrivés sur place, ils ont découvert l’homme à terre, grièvement blessé.

Les secours l’ont évacué en urgence vers le centre hospitalier Purpan, à Toulouse, où il a été opéré samedi soir. Son pronostic vital n’est plus engagé.

>> A lire aussi : Un flamant rose retrouvé mort dans un golf, victime d'un acte de chasse