Savoie: Une vache retrouvée découpée dans un champ par des voleurs de viande

ELEVAGE Le préjudice pour l’éleveur savoyard est estimé à environ 2.800 euros…

H. B.

— 

Illustration d'une vache dans un champ.
Illustration d'une vache dans un champ. — UPERSTOCK/SIPA

Franck Nonglaton n’en revient toujours pas. Cet éleveur de bovins à Saint-Girod (Savoie) a découvert que deux de ses vaches avaient été prises pour cible par des voleurs de viande dans la nuit du 29 au 30 août. Une première a été retrouvée blessée par balle dans le champ, une seconde a été retrouvée tuée au couteau et en partie dépecée, rapporte Le Dauphiné Libéré.

« Une bête est morte, il lui manquait un bout d’épaule », a expliqué l’éleveur. La deuxième bête a été blessée par balle à la mâchoire, l’animal a dû être euthanasié.

Le préjudice est estimé à environ 2.800 euros

« Pas possible de faire des conneries pareilles », a déclaré Franck Nonglaton, qui est persuadé que ses bêtes ont été visées par des voleurs de viande qui n’ont pourtant pas pris les meilleurs morceaux. « Ce qui manque, c’est du pot-au-feu », a précisé l’éleveur, faisant référence aux bas morceaux de l’animal.

Le préjudice est estimé à environ 2.800 euros pour les deux vaches mortes. Les gendarmes ont été chargés de l’enquête.

A une quarantaine de kilomètres de là, à Brenaz dans l’Ain, un veau a également été retrouvé dépecé vendredi matin, rapporte Le Progrès. Le dos, les deux cuisses, les épaules et le foie ont été découpés « proprement, c’est du vrai travail de boucher », a expliqué l’éleveur.