Eure: Il met le feu à la maison de son ex-compagne avant de se pendre dans une forêt

SUICIDE La maison a été entièrement détruite par les flammes. Heureusement, l’occupante, qui craignait son ex-compagnon, avait quitté les lieux…

20 Minutes avec agence

— 

Une trentaine de pompiers sont intervenus mais la maison a été entièrement détruite (illustration).
Une trentaine de pompiers sont intervenus mais la maison a été entièrement détruite (illustration). — Philippe Huguen

Séparé de sa compagne depuis deux semaines, un homme de 51 ans a mis fin à ses jours, dans la nuit de jeudi à vendredi, près de Perriers-sur-Andelle (Eure). Il a été retrouvé pendu dans une forêt et aurait auparavant incendié la maison de son ex, rapporte actu.fr.

L’homme se serait présenté vers minuit au domicile de son ancienne compagne et aurait tenté de forcer une porte-fenêtre. Cette dernière, qui craignait pour sa sécurité depuis sa séparation, avait demandé à une amie de dormir chez elle. Les deux femmes, réveillées par la tentative d’intrusion du quinquagénaire, ont aussitôt alerté la gendarmerie.

La maison entièrement détruite

Les militaires n’ont pas réussi à mettre la main sur le suspect. Ils ont donc quitté les lieux tout comme les deux femmes, inquiètes d’un éventuel retour de l’ex-compagnon.

Leurs craintes étaient semble-t-il fondées puisque quelques minutes plus tard, aux alentours d’1h15, des voisins les ont contactées pour les informer qu’un violent incendie venait de se déclarer dans la maison.

L’intervention d’une trentaine de pompiers n’a pas suffi : le pavillon a été détruit en totalité. De même que la voiture de la propriétaire, stationnée dans la cour.

Appel à la solidarité

L’incendiaire présumé aurait ensuite mis le feu à son propre véhicule avant de se pendre dans un bois proche.

Les gendarmes ont ouvert une enquête. Un appel à la solidarité a été lancé. Les personnes souhaitant venir en aide à la victime, qui a tout perdu dans l’incendie, peuvent contacter la mairie de Perriers-sur-Andelle au 02 32 49 07 31.

>> A lire aussi : Hauts-de-Seine: Battue par son mari, elle est expulsée à cause du bruit