Vinted: Une fillette «proposée» à 1.000 euros sur le site de vente de vêtements d'occasion

WEB La gendarmerie a ouvert une enquête pour remonter jusqu’à l’auteur de cette annonce publiée sur Vinted, un site de vente en ligne de vêtements d’occasion…

20 Minutes avec agence

— 

Illustration de gendarmerie.
Illustration de gendarmerie. — Elisa Frisullo / 20 Minutes

Une annonce mettant en vente une petite fille sur l’application Vinted a été repérée la semaine dernière, rapporte le site 76actu. Selon le site, c'est Claire Pradel, conseillère municipale (RN) à Rouen ( Seine-Maritime) qui aurait donné l’alerte et un signalement a été déposé dans la foulée à l’hôtel de police de Rouen, ce samedi.

Une annonce « inadmissible »

L’élue a qualifié l’annonce « d’inadmissible » et interpellé sur Twitter le site de vente en ligne de vêtements d’occasion. « Que font vos modérateurs ? ».

L’annonce incriminée est localisée à Jassans-Riottiers, dans l'Ain. Le vendeur ou la vendeuse, qui se présente sous le pseudonyme de « juju8551 », publie des photos d’une petite fille souriante. L’enfant est proposée « à vendre » pour la somme de 1.000 euros. Le visage de la fillette est entièrement découvert.

Des réquisitions auprès du site

L’affaire est prise très au sérieux par les autorités. La gendarmerie locale a été chargée de l’enquête. Des réquisitions spécifiques devraient être prochainement adressées au site. Les informations récoltées pourraient permettre aux enquêteurs de remonter jusqu’aux auteurs de cette annonce.

La ou les personnes à l’origine de ce qui pourrait être, au mieux, une mauvaise blague, s’exposent à des poursuites judiciaires, notamment pour « atteinte à l’intimité de la vie privée », indique 76actu.

>> A lire aussi : Leboncoin: Des objets nazis mis en vente sur le site font scandale, le PDG s'excuse