Haute-Loire: Un trafic de maillots de foot contrefaits démantelé

FAITS DIVERS Le vendeur écoulait ses vêtements via Facebook...

F.B.

— 

Les maillots de football contrefaits ont été saisis.
Les maillots de football contrefaits ont été saisis. — Gendarmerie nationale

Des tuniques du PSG, de Marseille, de Barcelone, du Bayern Munich, de Manchester City ou même de l’équipe nationale d’Argentine… Pendant plusieurs mois, un habitant de la Haute-Loire mettait en vente des maillots de football sur un groupe Facebook. La boutique en ligne, baptisée « Les vendeurs du 43 », attirait l’œil grâce à des prix très attractifs.

Nombreux, les clients intéressés recevaient leur commande après un rendez-vous physique, dans la rue, avec le vendeur, qui demandait à se faire payer en espèces.

Plus de 5.000 euros récoltés

Une méthode forcément douteuse qui a fini par s’ébruiter auprès des gendarmes du Puy-en-Velay, rapporte la gendarmerie de la Haute-Loire. Après une rapide enquête confirmant le caractère frauduleux de l’activité, ceux-ci ont interpellé le vendeur et saisi sa marchandise. Il s’agissait de maillots de contrefaçon, donc vendus en toute illégalité. Le chiffre d’affaires du vendeur est estimé à plus de 5.000 euros.

« Le contrevenant encourt une forte amende et une peine d’emprisonnement et fera l’objet d’une convocation en justice », indique la gendarmerie de la Haute-Loire.