Des moutons avant leur abattage pour l'Aïd-El-Kébir. (Illustration)
Des moutons avant leur abattage pour l'Aïd-El-Kébir. (Illustration) — Masrat Zahra / SOPA Image/SIPA

SOCIETE

Aïd-El-Kébir: 32 moutons découverts dans le garage d'une pizzéria à Drancy

Lors de la fête de l’Aïd-el-Kébir, des moutons sont abattus selon les rites traditionnels dans des abattoirs validés par l’Etat. Une pratique que tout le monde ne respecte pas…

Après la découverte de 40 moutons détenus clandestinement en Alsace, lundi, ce sont 32 bêtes qui ont été trouvées dans le garage d’une pizzeria de Drancy (Seine-Saint-Denis), rapporte Le Parisien. Ces bêtes qui devaient être sacrifiées pour l’Aïd-el-Kébir ont été emmenées dans une fourrière animale de Seine-et-Marne. Si les animaux doivent être abattus de manière rituelle pour cette fête qui correspond à la fin du pèlerinage à La Mecque, cela doit se faire dans des abattoirs officiels et validés par l’Etat.

Egalement à Drancy, un homme a été interpellé pour avoir abattu deux moutons, poursuit Le Parisien. Dans l’Yonne, c’est un abattoir clandestin qui a été découvert mardi par la police à Sens où vingt-quatre moutons ont été dénombrés, annonce l’AFP. « Une enquête judiciaire est en cours », a indiqué la préfecture. L’abattage d’un animal dans des conditions illicites est puni de six mois d’emprisonnement et de 15.000 euros d’amende.