Val-de-Marne: En fuyant la police, un ado se tue en scooter

DRAME D’après les premiers éléments de l’enquête, il n’y a pas eu de course-poursuite…

20 Minutes avec AFP

— 

(Photo d'illustration) Un scooter passe devant un commissariat parisien.
(Photo d'illustration) Un scooter passe devant un commissariat parisien. — GERARD JULIEN / AFP

Il avait 15 ans et faisait du rodéo sur un scooter volé avec deux autres jeunes hommes. Un adolescent est mort mardi matin dans un accident de scooter en fuyant la police à Orly ( Val-de-Marne). Cinq policiers étaient en patrouille dans une camionnette lorsqu’ils ont croisé trois jeunes hommes, chacun au guidon d’un scooter.

L’accident a eu lieu vers 5h30 sur une route proche de l’aéroport. Selon les premiers éléments de l’enquête, la victime est un adolescent de 15 ans et « il n’y a pas eu de course-poursuite », a expliqué le parquet de Créteil.

Les policiers ont prodigué les premiers soins

« Deux d’entre eux se tenaient au niveau des épaules, ils faisaient une sorte de rodéo », a précisé le parquet. La patrouille a alors actionné son gyrophare. Le temps qu’elle fasse demi-tour, deux scooters avaient déjà fui. Les policiers « voient alors le troisième garçon en train de relever son scooter à terre », selon le parquet. « Ils lui demandent ce qu’il se passe, il ne leur a pas répondu et a enfourné son scooter pour prendre la fuite. » L’adolescent a ensuite « percuté un trottoir et perdu le contrôle de son engin », a poursuivi le parquet. « Son scooter a terminé dans une voiture stationnée à un feu rouge quelques dizaines de mètres plus loin et le conducteur a fini sa course dans un poteau ».

Au cours de sa chute, le jeune homme a perdu son casque, qui n’était pas attaché. Les policiers ont eux-mêmes prodigué les premiers soins au jeune homme, qui est mort sur place, selon le parquet.

Un scooter volé

Le scooter conduit par la victime était un véhicule volé, a précisé une source policière.

Deux enquêtes ont été ouvertes après cet accident, a fait savoir le parquet. L’une a été confiée à un service de police spécialisé dans les accidents routiers en région parisienne. Dans l’autre enquête, c’est la « police des polices », l’Inspection générale de la police nationale (IGPN), qui est saisie.

Cet accident intervient moins d’une semaine après la mort d’un automobiliste tué par balle par un policier, au terme d’une course-poursuite en scooter dans Paris alors qu’il voulait se soustraire à un contrôle.