Saint-Nazaire: Un père et son fils mis en examen pour homicide après la découverte d'un cadavre brûlé

FAITS DIVERS Un père et son fils, alcoolisés au moment des faits, ont été placés en détention provisoire mercredi soir…

20 Minutes avec AFP

— 

Le palais de justice de Nantes.
Le palais de justice de Nantes. — JS Evrard/AFP

Il ne s’agissait donc pas d’un accident. Un père et son fils ont été mis en examen pour homicide volontaire, mercredi soir, après la découverte lundi du corps d’un homme en partie carbonisé dans son pavillon à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique). Pour le moment, le mobile de l’acte n’est pas déterminé. Les suspects « avaient trop bu et ils ne se souviennent de rien », indique-t-on au parquet de Nantes.

La victime et les deux suspects « se connaissaient, mais n’étaient pas des voisins », avait indiqué Joëlle Bohnert, la vice-procureure de la République, le soir du drame. Le dossier a depuis été transmis au parquet de Nantes. Une information judiciaire a été ouverte et les deux hommes ont été placés en détention.

Traces de coups

Lundi soir, les pompiers étaient intervenus vers 21h30, après qu’un corps en train de brûler a été aperçu par la porte vitrée de l’entrée de la maison. Des traces de coups ont été détectées sur le cadavre mais selon Ouest-France, « les premiers résultats de l’autopsie n’ont pas pu déterminer les causes de la mort ». Toujours selon le quotidien, les deux suspects sont âgés de 23 et 47 ans.