Nord: Un cycliste en arrêt cardiaque sauvé grâce à une application pour smartphone

BELLE HISTOIRE L’homme a pu être réanimé avant l’arrivée des secours…

C.C.

— 

Illustration: utilisation d'un smartphone.
Illustration: utilisation d'un smartphone. — Steve Meddle/REX Shutte/REX/SIPA

C’est le genre de belle histoire qui pourrait de plus en plus se répéter dans le futur. Celle d’un téléphone qui permet de sauver des vies. Un cycliste peut en effet dire un immense merci au smartphone du SAMU du Nord et surtout à l’application « Sauv Life. »

Elle géolocalise les défibrillateurs en quelques secondes

Alors qu’il se balade à vélo près de Cambrai avec des amis, ce cycliste fait un arrêt cardiaque dimanche matin. Ses amis décident d’appeler immédiatement le SAMU. Celui-ci se sert alors de l’application en question pour géolocaliser le défibrillateur le plus proche de la victime et surtout l’indiquer à ses proches. En effet sur un arrêt cardiaque, « les secours mettent en moyenne 13 minutes à arriver, le taux de survie n’est que de 5 % » explique Lionel Lamhaut, médecin urgentiste, au micro de France Bleu Nord.

En quelques minutes voire secondes, ses amis récupèrent le matériel et font repartir le cœur du cycliste. Tout ça avant même l’arrivée des secours. Tout est bien qui finit bien. Au passage, l’application permet aussi de géolocaliser des volontaires prêts à intervenir auprès de la victime.