Bordeaux: Enquête ouverte après les propos haineux sur la mort par balle d'un jeune homme

RESEAUX SOCIAUX Les commentaires sur les réseaux sociaux d'un gardien de la paix, faisant suite à la mort par balle d'un jeune homme dans la banlieue de Bordeaux ce week-end, ont choqué plusieurs internautes...

M.B.

— 

Bordeaux, commissariat central de police - Photo : Sebastien Ortola
Bordeaux, commissariat central de police - Photo : Sebastien Ortola — S. ORTOLA / 20 MINUTES

« Je voulais débrancher les machines mais ils n'ont pas voulu... » « Il va nous coûter cher ce c... » Une série de commentaires publiée sur les réseaux sociaux lundi, suite à la mort par balle d'un jeune de 21 ans dimanche au CHU de Bordeaux, a choqué plusieurs internautes. D'autant plus que, parmi les auteurs, figure... un gardien de la paix.

La victime, originaire de Cenon dans la banlieue de Bordeaux, avait été déposée samedi soir à la polyclinique de Bordeaux Rive Droite à Lormont, blessée d'une balle dans la tête. Transféré au CHU de Pellegrin, le jeune homme y est décédé le lendemain. Trois personnes ont été interpellées et sont toujours entendues dans cette affaire.

Le gardien de la paix auteur de ces propos serait visiblement intervenu sur les lieux samedi soir. Sur Twitter, la direction départementale de la sécurité publique de la Gironde a assuré qu'une « enquête a été ouverte dés la parution de ces commentaires sur les réseaux sociaux. »