Vaucluse: Une arène prévue pour les combats de coqs détruite par les gendarmes

BASTON Ce «gallodrome» a été découvert fin juillet. Il était conçu pour une centaine de personnes (et deux coqs)...

J.S.-M.

— 

Les combats de coq sont interdits dans le Vaucluse (photo d'illustration).
Les combats de coq sont interdits dans le Vaucluse (photo d'illustration). — Pixabay

La gendarmerie a détruit ce lundi après-midi un gallodrome à Pertuis, dans le Vaucluse, rapporte La Provence. L’arène, prévue pour une centaine de personnes, a été découverte fin juillet, à proximité d’une plantation de plus de 5.000 plants de cannabis.

Le cannabis et le gallodrome ont été découverts lors d’une mission « sur l’économie souterraine » : cet été, les gendarmes passent au crible les bords de la Durance, où se déroulent de nombreux trafics. Le cannabis était d’ailleurs particulièrement bien entretenu, avec un système d’arrosage automatique relié à des puits ou à la Durance.

Interdit en France

Le gallodrome était lui construit avec des palettes, à l’abri des regards, rapporte également le Dauphiné Libéré. Il mesurait environ 200 mètres carrés. Des coqs avaient d’ailleurs été découverts sur place par les gendarmes, qui sont convaincus que des combats de coqs illégaux se déroulent régulièrement sur place.

Les combats de coqs sont interdits en France, sauf dans certains territoires, notamment dans le Nord-Pas-de-Calais.

>> A lire aussi : Conseil constitutionnel: Pourquoi les combats de coqs font polémique en France

>> A lire aussi : Nord: «Les combats de coqs, c'est comme la boxe!» Un homme passionné depuis trente ans nous raconte