Grenoble: Un mineur grièvement blessé par balle dimanche, un homme en garde à vue

TIRS Ce lundi après-midi, le pronostic vital du jeune de 15 ans était toujours engagé...

20 Minutes avec AFP

— 

Des policiers devant le tribunal de Grenoble (photo d'illustration)  AFP PHOTO / JEFF PACHOUD
Des policiers devant le tribunal de Grenoble (photo d'illustration) AFP PHOTO / JEFF PACHOUD — AFP

Un garçon de 15 ans était entre la vie et la mort après avoir reçu une balle dans la tête dimanche à Grenoble​, dans des circonstances encore floues, et un homme de 27 ans était en garde à vue lundi, a-t-on appris de source proche de l’enquête. « Le pronostic vital du mineur était toujours engagé lundi après-midi ».

Le mineur et un jeune homme de 19 ans, plus légèrement blessé d’un tir à une fesse, avaient été conduits à l’hôpital de Grenoble par des proches dimanche en début d’après-midi, a précisé cette source, confirmant une information du Dauphiné Libéré.

L’homme en garde à vue s’est rendu lui-même à la police

Si l’adolescent n’a pu être entendu par les enquêteurs, le jeune majeur connu des services de police est resté extrêmement vague sur les circonstances des tirs, qui pourraient être liés à un trafic de stupéfiants, a-t-on ajouté. Le suspect de 27 ans, également connu de la justice, s’est livré de lui-même à la police judiciaire, chargée de l’enquête, dans la nuit de dimanche à lundi et a été placé en garde à vue.

Le soir du 8 août, toujours à Grenoble, un homme de 29 ans, connu de la police, avait été grièvement blessé par balles aux jambes par des hommes encagoulés, qui n’ont pas été identifiés. Son pronostic vital n’est pas engagé et les enquêteurs privilégient la thèse du règlement de comptes.