Tarn-et-Garonne: Un militaire tué dans un accident de la route, un autre dans le coma

DRAME Le conducteur du véhicule a perdu le contrôle aux abords d'un rond-point...

G. N. avec AFP

— 

Illustration de la mission militaire française Sentinelle, sur le territoire national.
Illustration de la mission militaire française Sentinelle, sur le territoire national. — KONRAD K./SIPA

Un militaire a été tué et un de ses collègues très grièvement blessé samedi matin lors d'un accident de la route dans le Tarn-et-Garonne, a indiqué à l'AFP la gendarmerie. Ils étaient en sortie privée avec deux camarades du même régiment. Les quatre militaires du 31e Régiment de Génie de Castelsarrasin, âgés de 25 à 27 ans étaient dans un véhicule, dont le conducteur a perdu le contrôle aux abords d'un rond-point de Bruniquel.

Deux témoins de l'accident ont réussi à extraire trois des militaires du véhicule qui était encastré dans un panneau de signalisation, avant de prendre feu.

L'homme blessé a été hospitalisé à Toulouse

Le conducteur de 27 ans, resté coincé dans la voiture, est mort des suites de l'incendie. Un de ses camarades, gravement blessé, a été héliporté à l'hôpital Purpan de Toulouse. Actuellement dans le coma, son pronostic vital est engagé, ont indiqué à l'AFP les pompiers de Tarn-et-Garonne.

Les deux autres militaires, nés en 1995 et 1992, ont quant à eux été transportés à Montauban par le Samu. Blessés légers, leur état n'est pas inquiétant. Une enquête sera ouverte par la gendarmerie.