Var: Un chasseur condamné à six mois de prison avec sursis pour avoir tiré sur un cygne à Hyères

JUSTICE Il a également été condamné à payer 1.000 euros de dommages et intérêts à la Ligue pour la protection des oiseaux, qui s’est constituée partie civile…

H. B.

— 

Illustration d'un cygne.
Illustration d'un cygne. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Il était jugé ce mercredi en comparution immédiate pour « destruction d’espèce protégée ». Un homme a été condamné par le tribunal correctionnel de Toulon à six mois de prison avec sursis pour avoir tiré sur un cygne le 12 février dernier, sur les bords du Gapeau à Hyères, rapporte Var-Matin.

Le chasseur a été identifié grâce à des témoins de la scène qui avaient pu prendre en photo la plaque du véhicule à bord duquel il circulait. Grâce aux investigations menées par l’Office national de la chasse et de la faune sauvage, l’homme a ensuite été interpellé par la police nationale et placé en garde à vue.

Son permis de chasse retiré et ses armes saisies

Outre la peine de prison avec sursis, son permis de chasse lui a été retiré, avec interdiction de le repasser pendant cinq ans. Ses armes de chasse ont également été saisies. Il doit aussi payer 1.000 euros de dommages et intérêts à la Ligue pour la protection des oiseaux locale, qui s’était constituée partie civile, ainsi que rembourser 500 euros de frais de justice.

« Cette somme sera investie dans la protection de la nature, notamment aux Salins », a confié à Var-Matin un responsable régional de l’association. « Le cygne est une espèce relativement commune, mais protégée. Nous sommes satisfaits que la loi soit appliquée et que la justice sanctionne ces comportements. »