Moselle: L’évadé du tribunal de Sarreguemines a finalement été arrêté

INTERPELLATION Le 8 août dernier, l’individu s’était évadé de manière spectaculaire, en prenant la fuite depuis une fenêtre ouverte et en se glissant entre les murs du tribunal...

Alexandra Segond

— 

Le fugitif s'était évadé du tribunal et cavalé depuis deux jours. Il a finalement été interpellé à la frontière de la Moselle et du Bas-Rhin.
Le fugitif s'était évadé du tribunal et cavalé depuis deux jours. Il a finalement été interpellé à la frontière de la Moselle et du Bas-Rhin. — A. Ighirri / 20 Minutes

Fin de cavale pour Mathieu Anstett ce jeudi soir. Deux jours après son évasion du tribunal de grande instance de Sarreguemines, en Moselle, le jeune homme de 21 ans a finalement été interpellé par les gendarmes. Il avait été condamné à quatre ans de prison pour un car-jacking en 2017, rappellent nos confrères des Dernières Nouvelles d’Alsace.

Hélicoptère, chien pisteur, signalement à tous les policiers et gendarmes, appel à témoins… la police avait sorti les grands moyens pour remettre la main sur le fugitif. « Il serait très surprenant qu’il soit encore à Sarreguemines. Ce serait suicidaire », avait expliqué le capitaine Christian Fischer, en charge de la coordination des opérations.

Repéré à la frontière de la Moselle et du Bas-Rhin

La disparition ​de Mathieu Anstett avait été massivement diffusée mais sans résultat. C’est un habitant de Sarreinsming, une commune au sud-est de Sarreguemines, qui a donné l’alerte mercredi soir après avoir vu et parlé au jeune homme. Après plusieurs recherches difficiles et infructueuses, la police l’a finalement interpellé le lendemain à Soucht, à une poignée de kilomètres de la frontière de la Moselle et du Bas-Rhin.

Mathieu Anstett a été placé en garde à vue au commissariat. Avant son évasion, il purgeait une peine de sept mois d’emprisonnement pour violences aggravées à la maison d’arrêt de Strasbourg.