Seine-Maritime: Il veut aider la femme qu'il a sauvée du suicide et lance un appel à témoins

BONNE ACTION Cette femme voulait mettre fin à ses jours en raison de problèmes financiers, personnels et professionnels…

20 minutes avec agence

— 

La femme voulait se suicider en sautant du pont de Brotonne, en Seine-Maritime.
La femme voulait se suicider en sautant du pont de Brotonne, en Seine-Maritime. — Capture d'écran Google Street View

Kevin Baudribos a sauvé une femme qui souhaitait mettre fin à ses jours vendredi 3 août sur le pont de Brotonne (Seine-Maritime). Sans nouvelles depuis, il a lancé un appel à témoins pour la retrouver et démarré une cagnotte afin de l’aider, relate  Actu.fr.

« Lorsque je l’ai aperçue au bord du pont de Brotonne, je me suis dit que c’était mal barré pour elle, raconte le sauveur. Je savais qu’un homme s’était suicidé sur ce pont. Je me suis dit qu’il valait mieux faire marche arrière. »

Une discussion pour la raisonner

L’automobiliste a alerté les secours lorsqu’il a vu la femme assise sur la rambarde, les pieds dans le vide. En attendant les gendarmes et les pompiers, il a entamé une discussion avec elle pour tenter de la faire revenir à la raison. « Elle m’a parlé de ses problèmes financiers, personnels et professionnels, relate Kevin Baudribos. J’ai essayé de la faire relativiser. »

Elle lui a raconté avoir fait 18 km à vélo depuis son domicile pour venir mettre fin à ses jours à cet endroit. Elle a finalement été récupérée par les secours. Depuis ce jour, Kevin Baudribos n’a plus de nouvelles d’elle. Il a donc décidé de lancer un appel à témoins pour tenter de la retrouver.

« Je bénéficie d’une forte audience sur Facebook grâce à la page que je gère », a-t-il précisé. « Les dons et les partages via les réseaux sociaux pourraient me permettre de l’aider ». Reste à savoir si la femme concernée voudra le revoir.

>> A lire aussi : La mobilisation de la twittosphère sauve à nouveau un Niçois, après une deuxième tentative de suicide

>> A lire aussi : La chanteuse Lady Gaga s'excuse pour avoir parlé du «suicide» de Zombie Boy