Nîmes: Un prisonnier tente d'égorger un surveillant

PRISON Le détenu est connu pour des troubles psychiatriques...

J.S.-M. avec AFP

— 

Un couloir de la prison de Nîmes.
Un couloir de la prison de Nîmes. — S. Thomas / AFP

Un détenu de la maison d’arrêt de Nîmes a tenté d’égorger un surveillant, ce dimanche. « Notre collègue s’est fait lamer au niveau de la gorge par un détenu au profil psy », a annoncé un syndicat de surveillants dans un message posté sur les réseaux sociaux.

Le surveillant agressé par le détenu connu pour des troubles psychiatriques est sorti dimanche de l’hôpital après qu’on lui a posé 11 points de suture.

Il avait déjà frappé un surveillant

Selon une source judiciaire, le détenu, âgé de 21 ans, exécutait une peine de prison pour des faits de violences. Il devait comparaître mardi pour d’autres violences sur un codétenu et avait déjà asséné des coups de poing à un surveillant le 12 juillet, a indiqué la même source.

La ministre de la Justice Nicole Belloubet doit se rendre ce lundi à la maison d’arrêt de Nîmes. Elle devrait notamment rencontrer les syndicats des personnels dans cet établissement pénitentiaire, un des plus surpeuplés de France.

>> A lire aussi : Grasse: Un détenu casse deux fois les murs de sa cellule de prison

>> A lire aussi : Quand des détenus profitent d'un match de foot pour s'évader de prison