Var: Un homme abattu de plusieurs balles à la Seyne-sur-Mer

HOMICIDE L’homme de 27 ans, qui se trouvait à l’intérieur d’un véhicule, a été visé par des tirs en rafale de Kalachnikov…

H. B. avec AFP

— 

Voiture de police (illustration)
Voiture de police (illustration) — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Nouveau règlement de comptes dans le Var ? Un homme a été tué de plusieurs balles dans la nuit de vendredi à ce samedi dans le centre-ville de la Seyne-sur-Mer, a-t-on appris de source policière et auprès de la mairie. Selon Var Matin, l’homme de 27 ans, qui se trouvait à l’intérieur d’un véhicule, a été visé par des tirs en rafale de Kalachnikov vers 0h30.

Depuis le début de l’année, 14 personnes sont mortes dans des règlements de comptes liés au trafic de drogue dans la région marseillaise.

Le maire demande au Premier ministre plus « de moyens pour la police et la justice »

Si ce nouveau décès s’avère lié à un règlement de compte - ce que la police n’a pas souhaité confirmer pour l’instant - le nombre de victimes recensées en sept mois aura dépassé celui de l’année 2017, qui avait fait 14 morts.

« Cela ne peut plus durer ! (…) Je comprends l’inquiétude de mes concitoyens et je partage leur colère », a réagi dans un communiqué le maire de La Seyne-sur-Mer, Marc Vuillemot (PS), qui annonce avoir envoyé une nouvelle lettre au Premier ministre lui demandant notamment « des moyens pour la police et la justice » ainsi que pour « la prévention ».

« Une situation qui s’enkyste durablement »

« Mon aigreur va bien sûr à l’endroit des initiateurs des trafics et des auteurs des coups de feu d’avertissements, de représailles ou de règlements de comptes. Mais mon exaspération vise aussi la puissance publique de l’État que j’alerte en vain depuis des mois », poursuit-il sur son blog.

L’édile rappelle qu’il avait envoyé un précédent courrier le 29 juin au chef du gouvernement, laissé sans réponse, dans lequel il « sollicitait une audience au regard de la gravité croissante d’une situation qui s’enkyste durablement ».