Deux-Sèvres: Deux pompiers mis en examen pour violences

VIOLENCES Une enquête préliminaire de gendarmerie avait été ouverte en janvier dernier, à la suite d’une plainte déposée par un sapeur-pompier du centre de secours de Melle…

20 Minutes avec AFP

— 

Deux sapeurs-pompiers ont été mis à pied dans l'attente d'une décision de justice (illustration)
Deux sapeurs-pompiers ont été mis à pied dans l'attente d'une décision de justice (illustration) — G. Durand / 20 Minutes

Ils seront jugés le 2 octobre prochain. Deux sapeurs-pompiers des Deux-Sèvres ont été mis en examen et renvoyés devant le tribunal correctionnel pour violences volontaires dans l'exercice de leurs fonctions, a annoncé le parquet de Niort vendredi, au lendemain de la révélation d'une enquête pour comportement inadaptés de ces pompiers. Une enquête préliminaire de gendarmerie avait été ouverte en janvier dernier, à la suite d'une plainte déposée par un sapeur-pompier du centre de secours de Melle.

«Des comportements inadaptés»

De «nombreux témoins et victimes» ont été entendus, et deux pompiers ont été placés en garde à vue fin juin, puis mis en examen pour violences volontaires sans ITT par personne chargée d'une mission de service public, et placés sous contrôle judiciaire, a précisé le parquet. Les faits de violences concernent une seule victime, et remontent à juillet 2016, à Saint-Romans-les-Melle, selon le parquet. Ils sont passibles de trois ans d'emprisonnement et de 45.000 euros d'amende.

Jeudi, le Service départemental d'incendie et de secours (Sdis) des Deux-Sèvres avait révélé dans un communiqué avoir ouvert une enquête administrative, en parallèle à l'enquête de gendarmerie, aussitôt les faits portés à son attention en début d'année 2018. Cette enquête, selon le Sdis, avait révélé «des comportements inadaptés, contraires aux obligations et à l'éthique professionnelle des Sapeurs-pompiers».

Mis à pied

Selon le Sdis, «des mesures disciplinaires ont été prises» à l'encontre des mis en cause, à titre conservatoire et pour le temps des investigations. Selon France Bleu Poitou qui avait révélé l'information, deux sapeurs-pompiers de Melle avaient été mis à pied dans l'attente d'une décision de justice.

>> A lire aussi : Deux-Sèvres: Enquête ouverte chez les pompiers pour "comportement inapproprié"

>> A lire aussi : Accusations de viol chez les pompiers: L'enquête se poursuit à Paris