Maubeuge: Un trafic d'armes démantelé dans le Nord

POLICE Deux hommes, interpellés mardi, seront convoqués à la rentrée devant le tribunal correctionnel afin d'être jugés...

Thibaut Chevillard

— 

Police - Illustration.
Police - Illustration. — ERIC DESSONS/JDD/SIPA

L’affaire commence au début de l’été. Les enquêteurs de la sûreté départementale du Nord apprennent que des collectionneurs d’armes, pratiquant le tir sportif, s’adonnent à la revente d’armes, notamment « des fusils à percussions multiples, des répliques de fusil d’assaut 22 long rifle, des fusils automatiques », raconte à 20 Minutes une source policière.

Une enquête est ouverte sous l’autorité du parquet d’Avesnes-sur-Helpe (Nord). Rapidement, les investigations orientent les policiers vers deux hommes, âgés d’une trentaine d’années. Ils ont été interpellés, mardi, à l’aube, près de Maubeuge, et ont été placés en garde à vue. Lors des perquisitions, une quinzaine de fusils et près de 400 cartouches ont été découverts.

Convoqués devant le tribunal

« Ce sont des passionnés d’armes qui en achetaient, et essayaient d’en revendre dans les milieux autorisés, c’est-à-dire des stands de tir ou des collectionneurs d’armes », poursuit notre source, soulignant qu’il existe des règles « très strictes » en la matière.

A l’issue de leur garde à vue, les deux hommes ont été libérés et seront convoqués à la rentrée devant le tribunal correctionnel afin d’être jugés.

>> A lire aussi : Roubaix: Les deux évadés de la prison de Colmar arrêtés

>> A lire aussi : Nord: Appel à témoins pour retrouver l’auteur d’exhibitions sexuelles près de Lille