Mulhouse: Il lapide son chien à mort, la SPA porte plainte

MALTRAITANCE ANIMALE Le propriétaire a justifié ses actes en disant ne simplement plus vouloir garder son chien…

Alexandra Segond

— 

Le cadavre d’un chien de race labrador, âgé de 4 ans, avait alors été repêché dans un bassin de la ville (illustration)
Le cadavre d’un chien de race labrador, âgé de 4 ans, avait alors été repêché dans un bassin de la ville (illustration) — CATERS NEWS AGENCY/SIPA

Un maître plus que déplorable. Après plusieurs jours de recherche, un homme de 34 ans a été arrêté le 27 juillet par la Brigade anticriminalité. Face aux policiers, explique l'Alsace, il a avoué avoir frappé son chien à plusieurs reprises avec une pierre, jusqu’à le tuer.

Un acte punissable aux yeux du Code Pénal

Des promeneurs avaient alerté les pompiers après avoir aperçu un homme en train de jeter quelque chose dans un bassin de Mulhouse. Le cadavre d’un chien de race labrador, âgé de 4 ans et présentant des signes évidents de maltraitance, avait alors été repêché.

Finalement interpellé puis placé en garde à vue, le propriétaire a avoué les faits aux policiers. Pour lui, il a agi de la sorte car il ne souhaitait plus garder son chien. La Société protectrice des animaux (SPA) de Mulhouse a porté plainte à son encontre pour acte de cruauté ayant entraîné la mort d’un animal de compagnie.

Aux yeux du Code pénal, « le fait de laisser divaguer un animal dangereux, d’occasionner la mort ou la blessure d’un animal domestique [ou] d’exercer à son encontre des mauvais traitements » est légalement punissable.