Marseille: Il usurpait l’identité de son «ami», mort et enterré dans le jardin d’un squat

FAITS DIVERS Cet homme a été condamné à trente mois de prison ferme...

J.S.-M.

— 

Le tribunal correctionnel de Marseille (Illustration)
Le tribunal correctionnel de Marseille (Illustration) — Mickaël Penverne / 20 Minutes

Un Marseillais a été condamné à 30 mois de prison ferme, ce mardi, rapporte La Provence. Il était accusé d’avoir usurpé pendant deux ans, entre 2013 et 2015, la vie d’un homme, son « ami », dont le corps a été retrouvé enterré dans le 15e arrondissement de Marseille.

Il reconnaît avoir fait deux retraits

Rachid Younes se présentait chez le médecin sous le nom de son ami pour se faire prescrire des doses de Subutex, pour demander une allocation adulte handicapé, pour relever son courrier au Secours catholique ou pour retirer du liquide à la Banque postale, relate le quotidien régional.

Les policiers l’ont un temps suspecté d’avoir tué son ami, ce qu’il a toujours nié. Il n’a reconnu que « deux retraits », pour un montant de 800 euros.

>> A lire aussi : Vaucluse: Des gendarmes découvrent 113.000 euros, dont une partie enterrée dans un jardin