Bas-Rhin: Un randonneur vosgien porté disparu depuis quatre jours

DISPARITION Il était parti sans téléphone ni moyen de paiement, avec de quoi manger pour une seule journée…

Alexandra Segond

— 

Un gendarme qui tentait d'interpeller trois suspects circulant à bord d'un véhicule volé, a été fauché dimanche matin à Mulhouse et gravement blessé par la voiture qui a réussi à prendre la fuite, a-t-on appris de source proche de l'enquête.
Un gendarme qui tentait d'interpeller trois suspects circulant à bord d'un véhicule volé, a été fauché dimanche matin à Mulhouse et gravement blessé par la voiture qui a réussi à prendre la fuite, a-t-on appris de source proche de l'enquête. — Mychèle Daniau AFP/Archives

Il était parti seul en randonnée, le jeudi 26 juillet dernier, avec pour objectif le château de Franckenbourg, à Neubois. Cinq jours plus tard, Joël Defranoux, un habitant de Colroy-la-Grande dans les Vosges, n’a toujours pas donné signe de vie.

Hier, rapporte France-Bleu Alsace, sa famille a signalé son inquiétante disparition aux autorités, qui ont alors émis un avis de recherche.

Un chien pisteur mobilisé

Âgé de 46 ans, Joël Defranoux s’est fait déposer au col du Fouchy par sa sœur vers 8 heures, et prévoyait de rentrer le soir même. Les gendarmes d’Alsace et des Vosges ont été mobilisés pour fouiller le secteur, situé à une cinquantaine de kilomètres au sud-ouest de Strasbourg. Un chien pisteur a été dépêché sur place pour parcourir le secteur avec des motos tout-terrain.

L’avis de recherche indique : « Joël Defranoux, de type européen, mesure 1,80 m, est de corpulence forte, a des cheveux bouclés noirs mi-longs et porte des lunettes de vue. Au moment de sa disparition, il portait un pantalon noir, un polo noir, une veste grise, des baskets de sport et un sac à dos bleu. ».

Si vous êtes en mesure de fournir des informations aux gendarmes sur cette disparition, les gendarmes sont joignables au 03.88.58.45.50 ou sur le numéro 17.