Le Havre: Ouverture d’une enquête après la découverte d’inscriptions antisionistes sur une synagogue

ANTISIONISME Les auteurs des dégradations ont aussi collé de petits drapeaux français, libanais et palestiniens sur la porte de l’édifice religieux…

20 Minutes avec agence

— 

Le rabbin a découvert les inscriptions en arrivant à la synagogue.
Le rabbin a découvert les inscriptions en arrivant à la synagogue. — Capture d'écran Google street view

Une enquête a été ouverte après la découverte d’inscriptions antisionistes sur la synagogue du Havre ( Seine-Maritime), samedi 28 juillet. « Non aux sionistes, non à Israël » a été inscrit à la peinture noire sur la façade du bâtiment. L’antisionisme est le rejet de l’Etat d’Israël, à ne pas confondre avec l' antisémitisme qui correspond à la haine des Juifs, précise Actu.fr.

Les dégradations ont été découvertes par Dov Lewin, le rabbin de la synagogue. Des petits drapeaux français, palestiniens et libanais ont par ailleurs été collés sur la porte de l’édifice. Le dignitaire religieux a fait part de sa « surprise » et de sa « consternation » sur les réseaux sociaux. Les services d’entretien de la ville du Havre ont rapidement nettoyé la façade de l’édifice.

Un acte isolé ?

« L’office a eu lieu comme chaque semaine, la communauté reste forte », assure Dov Lewin sur le réseau social, tout en remerciant « les forces de l’ordre » pour leur réponse rapide mais aussi pour « leur présence lors de chacun des événements organisés à la synagogue ».

Le rabbin estime qu’il s’agit d’un « acte isolé » et « amateur », en se basant sur la faute d’orthographe commise par le ou les auteurs qui ont écrit « Isrraël ». Le président de la communauté juive du Havre Victor Elgressy a annoncé son intention de porter plainte. Les « faits sont graves », a-t-il souligné.

>> A lire aussi : Des personnalités signent un virulent manifeste «contre le nouvel antisémitisme» en France

>> A lire aussi : Pascal Boniface: «Il y a un néo-maccarthysme autour du conflit israélo-palestinien»