Perpignan: Un bébé de 3 mois décède, victime du syndrome du bébé secoué

FAITS DIVERS Son père, très jeune, a reconnu les faits devant les gendarmes...

J.S.-M.

— 

Un panneau indiquant des urgences pédiatriques (photo d'illustration.)
Un panneau indiquant des urgences pédiatriques (photo d'illustration.) — FRED SCHEIBER

Un homme de 17 ans qui vit près de Perpignan vient d’être mis en examen pour « violences volontaires ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner », indique L'Indépendant. Son bébé, âgé d’un peu plus de trois mois, est décédé le 19 juillet, victime du syndrome du bébé secoué.

« Accablé de chagrin »

Selon les premiers éléments de l’enquête, le père aurait remué le bébé pour le faire taire, avant de lui donner un biberon. Evacué en urgence vers un service spécialisé, à Montpellier, le nourrisson est décédé quelques jours plus tard.

Face aux gendarmes de Bompas, près de Perpignan, le père a reconnu les faits. Il est « accablé de chagrin », relate L'Indépendant. Il a été laissé libre, sous contrôle judiciaire. Il comparaîtra devant un tribunal pour enfants.

>> A lire aussi : De nouvelles recommandations pour mieux repérer le syndrome du bébé secoué