Mise en examen d'un enfant de 10 ans, soupçonné d'avoir provoqué l'incendie meurtrier d'Aubervilliers

ENQUETE Un enfant de 10 ans a été mis en examen à Bobigny, soupçonné d'avoir provoqué l'incendie d'une tour HLM qui a causé la mort d'une mère et de ses trois enfants jeudi à Aubervilliers...

20 Minutes avec AFP

— 

Une mère et ses trois enfants ont été tués dans l'incendie d'un immeuble à Aubervilliers, le 26 juillet 2018.
Une mère et ses trois enfants ont été tués dans l'incendie d'un immeuble à Aubervilliers, le 26 juillet 2018. — Thomas SAMSON / AFP

C’est un cas extrêment rare. Un enfant de 10 ans a été mis en examen à Bobigny, soupçonné d’avoir provoqué l’incendie d’une tour HLM qui a causé la mort d'une mère et de ses trois enfants jeudi à Aubervilliers, a-t-on appris lundi de source judiciaire. « Il a joué avec un briquet et a mis le feu à un torchon, puis il n’a pas réussi à éteindre », a relaté cette source.

Le parquet de Bobigny avait ouvert samedi une information judiciaire pour incendie volontaire ayant entraîné la mort, un crime passible de la réclusion à perpétuité. L’enfant mis en examen ne pourra toutefois pas être jugé, son jeune âge le rendant pénalement irresponsable. Le juge d’instruction a décidé d’imposer au jeune suspect une « mesure d’éloignement » de cette commune de Seine-Saint-Denis, selon cette même source.

Décès d’une mère et de ses trois enfants

Le feu était parti jeudi vers 17H00, et s’était propagé aux 5 derniers étages de cette tour qui en compte 18. Les corps inanimés des victimes, une mère de 33 ans enceinte et ses enfants de 1, 4 et 6 ans, avaient été découverts en début de soirée dans un appartement du 17e étage. Neuf personnes, six habitants et trois pompiers, avaient également été transportées à l’hôpital, légèrement blessées.

Le secrétaire d’Etat à la Cohésion des Territoires, Julien Denormandie, qui s’était rendu vendredi sur les lieux du drame, avait exprimé « (s) on soutient à la famille des victimes et aux sinistrés » et « (s) a reconnaissance aux jeunes du quartier qui ont permis de sauver des vies » en grimpant dans les étages pour secourir les habitants avant même l’arrivée des pompiers. L'enquête avait été confiée à la police judiciaire de Seine-Saint-Denis.

>> A lire aussi : Incendie mortel à Aubervilliers: Le parquet ouvre une enquête

>> A lire aussi : VIDEO. Aubervilliers: Quatre morts dans l'incendie d'un immeuble de 18 étages