Nouvelle-Calédonie: Un surveillant d'internat coupable de harcèlement sexuel sur des mineures de 15 ans

CONDAMNATION Pendant plusieurs mois, le jeune homme a multiplié les caresses et propositions indécentes à des jeunes filles de quinze ans…

20 Minutes avec agence

— 

Illustration de la balance de Thémis, symbole de la Justice. (Illustration)
Illustration de la balance de Thémis, symbole de la Justice. (Illustration) — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Un surveillant de l’internat d’Ouégoa (Nouvelle-Calédonie) a été condamné ce vendredi pour harcèlement sexuel sur mineures, rapporte Franceinfo. Ce surveillant d’internat, en poste depuis plus de dix ans, s’en est pris à trois jeunes filles âgées de quinze ans.

Pendant plusieurs mois, entre mars et septembre 2017, l’homme de 32 ans a multiplié les attouchements et propositions de relations sexuelles, en allant jusqu’à « donner des préservatifs à l’une d’entre elles ».

Un « dragueur maladroit » ?

Le prévenu a regretté son comportement devant le tribunal. Le médecin chargé de l’expertise psychologique a assuré que l’homme n’était pas un prédateur, mais un simple « dragueur maladroit ». Des faits qui n’ont pas convaincu la présidente du tribunal, qui a souligné lors de l’audience que l’employé de l'internat avait trahi la confiance de ces jeunes filles mais aussi celle de leurs parents.

Le surveillant a été condamné à dix mois de prison avec sursis, une peine assortie de dix ans d’interdiction d’exercer un métier en relation avec des mineurs.

>> A lire aussi : Le PDG de la chaîne CBS accusé de harcèlement et d'agression sexuelle par six femmes

>> A lire aussi : VIDEO. Femme harcelée dans la rue à Paris: Enquête ouverte pour «violences» et «harcèlement sexuel»