Marseille: Un homme interpellé après avoir violemment dégradé un car le soir de la finale de la Coupe du Monde

DEGRADATIONS Les policiers sont parvenus à identifier cet homme grâce à la vidéo surveillance et aux réseaux sociaux…

Adrien Max

— 

Marseille 21 OCTOBRE 2015 Illustration police
Marseille 21 OCTOBRE 2015 Illustration police — Amandine Rancoule / 20 Minutes

100.000 euros. Soit le montant des dégradations infligées à deux cars d’une même compagnie le soir de la finale de la Coupe du Monde, le 15 juillet, à Marseille.

« A la sortie de la Fan Zone nous avons eu à faire à un envahissement festif du rond-point du Prado. Malheureusement une infime minorité de personnes se sont attaquées à deux bus, tentant même de les incendier ce qui avait nécessité l’évacuation des passagers », relate une source policière. Sept personnes avaient été interpellées sur place, une huitième a été identifiée puis arrêté mardi après-midi dans le 8e arrondissement de Marseille.

« Dès le lendemain des dégradations, l’unité de recherche judiciaire de la division sud a entrepris un minutieux travail d’exploitation de la vidéo surveillance. Que ce soit celle de la ville de Marseille, comme des vidéos qui tournaient sur les réseaux sociaux, voire d’autres qui nous ont été directement envoyées par des témoins », confie une source proche de l’enquête.

Tatouage sur la nuque

Un minutieux travail qui permet d’identifier un individu, même si celui-ci arborait une capuche pour dissimuler son visage. Son signalement a été transmis à toutes les patrouilles, ce qui a permis son interpellation mardi après-midi. « Il avait un tatouage sur la nuque ce qui nous a permis de formellement l’identifier », précise cette même source.

Placé en garde à vue, l’homme a reconnu les faits de dégradations, et avoir utilisé un panneau de signalisation pour casser l’un des cars. Cet homme de 32 ans, sans domicile fixe, « ce qui a compliqué l’enquête », a été déféré ce mercredi matin à la justice. Il doit être jugé en comparution immédiate ce mercredi après-midi.

>> A lire aussi : Marseille: Un jeune homme meurt noyé au large de la plage des Catalans

>> A lire aussi : Marseille: Les bailleurs de la cité d'Air Bel mis en demeure d'agir face aux légionelles