Calais: Arrestation d’un suspect dans l’affaire du corps en décomposition

ENQUÊTE Un mandat d’arrêt européen avait été lancé depuis décembre contre un Soudanais après la découverte du corps de sa campagne dans un sac de sport...

Alexandra Segond

— 

Les faits se sont déroulés à Calais, dans le Pas-de-Calais.
Les faits se sont déroulés à Calais, dans le Pas-de-Calais. — Google Maps

Le 20 décembre 2017, un corps en état de décomposition avancée avait été retrouvé dans un sac de sport, rapporte La Voix du Nord. Le corps était caché sous le lit d’un appartement rue Alfred-Delcluze, dans le centre-ville de Calais.

Les empreintes papillaires ont permis d’identifier une jeune Soudanaise d’une vingtaine d’années, probablement décédée en juillet ou en août. Aucune trace traumatique physique n’a été relevée sur la victime.

Le suspect retrouvé en Sicile

La police judiciaire de Coquelles, chargée de l’enquête, a lancé un mandat d’arrêt européen contre Ali Adam Borma Nourdin, le compagnon de la victime, un Soudanais d’une trentaine d’années dont l’existence a été confirmée par des voisins. Après dix jours de recherche et l’aide des policiers italiens et français, le suspect a finalement été retrouvé dans un centre de réfugiés près de Syracuse en Sicile​. Il avait usurpé une nouvelle identité, mais a été trahi par ses empreintes digitales.

Le suspect va être prochainement transféré en France. Le juge d’instruction en charge du dossier doit désormais déterminer le statut sous lequel il sera entendu.

>> A lire aussi : Le cadavre retrouvé dans un sac de sport à Calais serait celui d'une jeune femme