Rennes: Ils viennent de Paris dans la nuit pour tenter de forcer un coffre-fort

FAITS DIVERS Une brigade de police les a repérés et interpellés...

C.A.

— 

Illustration d'une patrouille de police, ici sur la rocade de Rennes.
Illustration d'une patrouille de police, ici sur la rocade de Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Ils pensaient sans doute faire l’aller-retour dans la nuit. Ils n’auront fait que l’aller. Dans la nuit de dimanche à lundi, alors que la France célébrait la victoire des Bleus, deux hommes ont été interpellés par la police aux abords du magasin Feu Vert de Saint-Grégoire. Pied de biche et disqueuse à la main, ils s’apprêtaient à forcer le coffre-fort du commerce.

Ils étaient partis dans la nuit de la région parisienne, où ils habitaient, pour s’attaquer au magasin de la périphérie de Rennes. Le tracé de leur GPS en attestera.

« Ils sont là, ils sont là »

Vers 4h du matin, une patrouille de la brigade anticriminalité entend des bruits suspects provenant du magasin d’équipement automobile. A l’arrivée des policiers, un homme s’enfuit en courant, lampe frontale vissée sur la tête et talkie-walkie en main. « Ils sont là, ils sont là », crie-t-il dans son appareil avant d’être interpellé par les policiers.

Sur le toit, un autre homme tente de prendre la fuite. En vain. Il sera également appréhendé, un pied de biche à la main et muni d’une disqueuse. Les enquêteurs découvriront que les deux cambrioleurs étaient partis de Paris dans la nuit pour s’attaquer au coffre-fort du magasin. Pourquoi celui-là ? L’enquête devra le démontrer.

Mardi, les deux hommes âgés de 18 et 28 ans ont été jugés en comparution immédiate et condamnés à 30 mois de prison ferme, peine assortie de huit mois avec sursis. Ils ont été incarcérés.