Coupe du monde 2018: Un homme mis en examen pour avoir fauché trois enfants en Lorraine

JUSTICE Ce jeune de 19 ans s'est enfui après l'accident mais n'avait pas consommé d'alcool...

20 Minutes avec AFP

— 

Un véhicule de gendarmerie. Illustration.
Un véhicule de gendarmerie. Illustration. — F. Lodi / Sipa

Le pronostic vital est toujours engagé pour une fillette de 9 ans, qui souffre d’un traumatisme crânien. La fillette de 6 ans a été gravement blessée au pied et pourrait être amputée. Le garçon de 3 ans est atteint d’une fracture de la clavicule, avec un pneumothorax,

Un jeune homme de 19 ans a été mis en examen pour blessures involontaires, mardi à Nancy, pour avoir renversé à moto trois enfants à Frouard (Meurthe-et-Moselle), dimanche lors des célébrations de la victoire de la France en Coupe du monde de football, a-t-on appris auprès du parquet.

Délit de fuite

Une information judiciaire a été ouverte par le parquet pour « blessures involontaires (…), aggravées par la commission d’un délit de fuite, défaut de maîtrise, non-assistance à personnes en danger », a indiqué à l’AFP le procureur, François Pérain. Dimanche, peu après 20H, trois enfants de 3, 6 et 9 ans avaient été renversés, le soir de la finale, par un scooter « alors qu’ils traversaient, accompagnés de deux adultes, un passage protégé ».

Le placement en détention provisoire du jeune, requis par le parquet, a été rejeté par un juge des libertés et de la détention qui a ordonné un contrôle judiciaire, a-t-il ajouté. « Le conducteur du cyclomoteur a laissé sur place son engin et a rejoint à pied le domicile de ses parents », situé tout près, a précisé François Pérain.

« Son père a prévenu les gendarmes qui intervenaient sur l’accident » et « son fils les attendait à son domicile », a-t-il dit. Placé en garde à vue, le jeune homme, sans antécédent judiciaire, a indiqué « qu’il avait voulu doubler par la gauche des véhicules qui s’étaient arrêtés devant un passage protégé », selon le procureur. Il a dit ne pas avoir vu les enfants, masqués par les véhicules arrêtés, avançant sur le passage piétons. Le jeune homme n’avait consommé ni alcool ni stupéfiants.

 

Mots-clés :