Bourgoin-Jallieu: Elle circule à pied sur l’autoroute et se fait mortellement faucher par plusieurs véhicules

FAITS DIVERS La jeune femme avait passé la soirée à Bourgoin-Jallieu pour fêter la victoire de l'équipe de France avant le drame...

G.F

— 

Un camion de pompiers. (Illustration)
Un camion de pompiers. (Illustration) — Beatrice Colin

Elle était partie fêter la victoire des Bleus avec des amis mais n’est jamais revenue. Dans la nuit de dimanche à lundi, vers minuit, une jeune fille de 19 ans a été mortellement fauchée sur l’A43 au niveau de la commune de Bourgoin-Jallieu, en Isère.

Elle marchait sur la bande d’arrêt d’urgence de l’autoroute, en direction de Chambéry, lorsqu’elle a été renversée par plusieurs véhicules qui ne sont pas parvenus à l’éviter. La jeune fille était déjà décédée à l’arrivée des pompiers, selon les informations de France Bleu.

Que faisait-elle à pied sur l’autoroute en pleine nuit ? Voulait-elle rentrer chez elle ? La nuit du drame, les circonstances de l'accident restaient floues et les gendarmes ne disposaient d’aucun élément pour identifier la jeune fille.

Des analyses toxicologiques demandées par le parquet

Mais l’enquête a avancé dès lundi matin lorsque les parents de la victime ont signalé sa disparition. Ils ont alors expliqué que leur fille, vivant à la Tour-du-Pin, avait passé la soirée à Bourgoin-Jallieu, dimanche, pour fêter le sacre de l’équipe de France.

Une autopsie a été réalisée ce mardi matin et a confirmé que son décès était lié à un polytraumatisme. Le parquet de Bourgoin-Jallieu a demandé que des analyses toxicologiques soient réalisées pour tenter d’évaluer dans quel état était la victime au moment de la collision. L’enquête se poursuit pour retracer avec précision l’emploi du temps de la jeune femme au cours de cette soirée.

Un appel à témoins a également été lancé, précise Le Dauphiné. Les personnes qui circulaient sur l’autoroute A43 entre 23h30 et minuit, entre Bourgoin-Jallieu et Nivolas-Vermelle, et susceptibles d’avoir des informations sur ce drame, sont invitées à contacter les gendarmes du peloton motorisé de La Verpillière au 04 74 99 07 30.