Nantes: Deux nouveaux suspects dans l’affaire de l’octogénaire agressée début juillet

AGRESSION La victime, restée dans le coma pendant une dizaine de jours, avait été découverte «baignant dans une mare de sang»…

Alexandra Segond

— 

Déféré au parquet de Nantes, le plus âgé des suspects a été placé en détention provisoire dans un établissement pour mineur
Déféré au parquet de Nantes, le plus âgé des suspects a été placé en détention provisoire dans un établissement pour mineur — JS Evrard/AFP

Deux adolescents de 15 et 16 ans ont été interpellés par la police vendredi 13 juillet dans le cadre de l’affaire l’agression d’une octogénaire à Rezé, au sud de Nantes. Samedi, à l’issue de leur garde à vue, ils ont reconnu être les auteurs de l’agression, rapporte Presse-Océan. Ils ont alors été mis en examen pour « extorsion avec arme ».

Des menaces et des violences physiques

Déféré au parquet de Nantes, le plus âgé a été placé en détention provisoire dans un établissement pour mineurs. Le plus jeune a demandé un délai et a été écroué en attendant son débat devant le juge des libertés et de la détention.

Dans la nuit du 1er au 2 juillet, la victime, âgée de 80 ans, avait subi un cambriolage par plusieurs individus dans son pavillon de Rezé, quartier de la Classerie. S’en était suivies des menaces et des violences physiques face à son refus de livrer sa carte bancaire et son code secret. Lorsque les secours sont arrivés, elle gisait dans une mare de sang et avait perdu connaissance. Hospitalisée, elle n’est sortie du coma que dix jours plus tard.

Trois jours après l’hospitalisation de l’octogénaire, les agresseurs présumés étaient revenus reprendre leur cambriolage le 5 juillet au matin. Prévenus par des voisins vigilants, les policiers avaient ainsi pu remonter leur piste.

Nantes: Ils avaient frappé et volé une octogénaire, ils sont arrêtés deux mois après