Nîmes: Quatre hommes récompensés pour avoir sauvé la vie à une mère et ses deux enfants

SUPER HEROS Les quatre hommes ne se connaissaient pas et s’étaient jetés dans l’eau glacée pour sauver d’une mort certaine une maman et ses enfants. Ils ont été récompensés mercredi…

Jerome Diesnis

— 

Les quatre hommes qui ont sauvé la jeune femmeet ses deux enfants ont été récompensés par le préfet du Gard.
Les quatre hommes qui ont sauvé la jeune femmeet ses deux enfants ont été récompensés par le préfet du Gard. — Préfecture du Gard
  • Percutée par un autre véhicule, la voiture de Géraldine était tombée dans le Vistre glacé le 23 février.
  • Quatre hommes qui pour la plupart ne se connaissaient pas, s’étaient jetés à l’eau pour sauver la jeune femme et ses deux enfants. « Je me souviendrai toute ma vie de cette petite main contre la vitre », explique l’un d’entre eux.
  • A la demande de Géraldine, les quatre héros, qui se considèrent comme « des citoyens ordinaires », ont été décorés par le préfet du Gard, après avoir également été récompensés par la mairie du Cailar et le conseil départemental du Gard.

L’histoire s’était déroulée en plein hiver, mais la bravoure des quatre hommes a été récompensée mercredi par le préfet du Gard. Le 23 février, deux voitures s’étaient percutées sur un pont qui enjambe le Vistre, à Vauvert, commune du Gard située à une vingtaine de kilomètres au sud-ouest de Nîmes.

Alors que l’un des véhicules était tombé à l’eau avec à son bord une femme et ses deux enfants de 2 et 5 ans, les quatre hommes témoins de la scène s’étaient précipités dans la Vistre glacée, sans se concerter : occupants de plusieurs véhicules différents, ils ne se connaissaient pas. « Non on n’est pas des héros, sourient-ils et clament d’une même voix Kevin Mennesson et Brice Uriot. Les héros, ils sont au cinéma. On n’est pas Captain America ou les autres. Nous sommes des citoyens normaux ».

« Je pensais que c’était la fin »

La jeune maman s’est vue mourir, ainsi que ses deux enfants. « J’étais presque sous les eaux, se souvient Géraldine. Et puis la portière de ma fille s’est ouverte, ça a été un tel soulagement. Je pensais que c’était la fin… Et puis la porte qui s’ouvre. Un visage, deux visages, trois visages… Merci. Merci les gars ».

Kevin Mennesson, Nicolas Mysiorska, Florian Rocha et Brice Uriol ont reçu tous les quatre la médaille de bronze pour acte de courage et de dévouement et les médailles de la ville du Cailar et du département. « On pensait que les occupants étaient décédés, et puis on a vu une petite main bouger sur la vitre. A vie j’aurais l’image de la petite main sur la vitre. On n’a pas réfléchi en se jetant à l’eau », souffle Florian.

« Des badauds qui sont passés devant nous, il y en a eu beaucoup »

Géraldine avait demandé que le courage de ses sauveteurs soit récompensé. « Parce que des badauds qui sont passés devant nous, il y en a eu beaucoup. Mais des gens qui se sont arrêtés pour nous sauver, il n’y en a eu que quatre ».

Une plainte pour mise en danger de la vie d’autrui et vitesse excessive a été déposée contre le conducteur de la voiture qui a percuté celle conduite par Géraldine. Le 7 mai, une autre famille n’a pas eu la chance d’avoir des anges gardiens. Une petite fille de dix ans est morte après la chute d’une voiture dans cette même rivière. L’accident s’est produit un peu plus loin, sur la commune du Cailar. La maman a été grièvement blessée.