Pau: Deux des cinq victimes découvertes dans un appartement présentent des blessures au crâne

ENQUETE Le parquet de Pau précise plusieurs éléments ce mardi soir, suite à la découverte de cinq corps dans un appartement du centre-ville dans la matinée...

Mickaël Bosredon

— 

La police judiciaire a été saisie après la découverte de cinq corps dans un appartement à Pau.
La police judiciaire a été saisie après la découverte de cinq corps dans un appartement à Pau. — Crédit IROZ GAIZKA / AFP
  • Les premiers éléments de l'enquête permettent d'envisager la piste du drame familial, confirme le parquet.
  • Une dispute aurait éclaté entre les protagonistes plus tôt dans la nuit.
  • L'enquête confiée à la police judiciaire se poursuit.

 

Le macabre scénario du drame qui s'est déroulé ce mardi matin à Pau, se dessine peu à peu. La procureure de la République de Pau confirme, ce mardi soir, que « les pompiers ont été requis vers 6h40 pour un incendie rue Richelieu à Pau, et qu’à leur arrivée ils ont extrait cinq corps - deux hommes, deux femmes et un jeune enfant. »

Il s’agissait du couple vivant dans cet appartement, un Marocain de 32 ans et sa compagne d’origine espagnole de 36 ans, de leur enfant de deux ans, et des parents de la femme, un couple espagnol originaire de Saragosse venu à Pau pour fêter son 66e anniversaire.

Des traces d’entailles sur les deux poignets

Ces derniers « présentaient des blessures au crâne pouvant avoir été réalisées par un objet contondant », indique le parquet. « Le deuxième homme présentait des traces d’entailles sur les deux poignets. La compagne de ce dernier et leur enfant ne présentaient pas de traces de coups apparents pouvant expliquer la mort. Les autopsies permettront de déterminer si les décès sont consécutifs à des coups, à l’intoxication liée à l’incendie ou à toute autre cause. »

Selon une source proche de l'enquête, « la jeune femme a été trouvée ligotée et bâillonnée avec de l'adhésif autour du cou » dans la baignoire, où il y avait de l'eau mais il est encore trop tôt pour dire si elle est morte par noyade. 

Meurtres précédés d'un suicide ?

« Les premiers éléments permettent d’envisager la piste du drame familial, confirme le parquet. Une dispute semble en effet être survenue plus tôt en fin de nuit. Des éléments qui doivent être encore confirmés. » Des voisins interrogés par le quotidien Sud Ouest ont affirmé que « les disputes étaient fréquentes au sein du couple ». « Il y avait eu des interventions policières dans cette famille en lien avec une séparation qui se passait mal », a indiqué une source proche de l'enquête, sans plus de précision.

Le trentenaire aurait-il commis un ou plusieurs meurtres dans l’appartement, avant d’y mettre le feu et de se taillader les veines ? « La poursuite des investigations permettra de déterminer les circonstances exactes du déroulement des faits » se contente pour l’instant d’indiquer le parquet.

>> A lire aussi : Pau: Ce que l'on sait, après la découverte de cinq corps dans un appartement

Les services de police judiciaire de Pau et Bayonne, renforcés par la police judiciaire de Bordeaux, sont en charge de l’enquête. Les cinq corps ont été transportés à l'Institut médico légal de Toulouse où ils devraient être autopsiés dans les prochains jours.